jean-pierre martin écrivain
jean-pierre martin écrivain accueil
 
jean-pierre martin  
«  Si je tiens compte de mon statut social, de mon parcours officiel, de ma place dans le monde, je dénombre, à partir de l’adolescence, au moins cinq vies qui se découperaient à peu près ainsi : étudiant mal dans sa peau (quatre ans), ouvrier provisoire (cinq ans), baba cool assez speed, artisan et apprenti pianiste de jazz (dix ans), enseignant dans le secondaire (cinq ans) et, depuis (faut-il dire enfin ?), professeur d’université.

Traversant ces vies successives, j’ai fréquenté des milieux différents (étudiants gauchistes, ouvriers, babas, routards, artisans, musiciens, universitaires, écrivains), j’ai parlé différents langages (n’étant pas assez aristocrate pour imposer à tous, jusqu’aux garçons d’étage, comme M. de Charlus, un langage unique) et j’ai revêtu divers costumes : bleu de chauffe, tuniques indiennes, salopettes oshkosh, veste chinoise de la marque anti-Cher... J’ai longtemps porté des cheveux longs; et plus longtemps encore, une moustache dont on aurait pu croire qu’elle faisait partie de moi et qui me semble cependant aujourd’hui plus qu’étrangère : étrange. Le jour où je l’ai rasée, cette moustache, à Francfort-sur-le-Main, pourrait être considéré comme une date historique, celle d’une révolution intérieure.
Suis-je redevenu celui que j’étais ? Boucle bouclée ? Tribulations, déviations, bifurcations, puis retour à la case départ ? Fait de tous ces moi, je ne suis aucun d’eux. Je me suis construit avec et contre eux. J’ai changé. »

J.-P.M.

jean-pierre martin parutions
La nouvelle suprise de l'amour Jean-Pierre Martin   Jean-Pierre Martin L'autre vie d'Orwell   Jean-Pierre Martin Les liaisons ferroviaires   Jean-Pierre Martin Eloge de l'apostat   Jean-Pierre Martin Queneau Losophe
 
Jean-Pierre Martin agenda 2013

Jeudi 3 mars, 18h : Rencontre à la librairie de Paris, 11 place de Clichy, à l'occasion de la parution du Dictionnaire des mots manquants (dirigé par Belinda Cannone et Christian Doumet).

Jeudi 7 avril, 19h : Rencontre à la librairies Passages, Lyon, à l’occasion de la parution de La nouvelle surprise de l’amour (Gallimard)

Vendredi 27 mai, 18h : Rencontre à la librairie Mollat, 91 rue Porte-Dijeaux, Bordeaux, autour de La nouvelle surprise de l'amour.

Samedi 4 juin, 15h : Maison du Banquet et des Générations, à  l'Abbaye de Lagrasse, intervention en ouverture de la journée sur le numéro des Temps modernes  « Ouvriers volontaires, Les années 68, Expériences de l’usine ». 

Textes, articles parus récemment :

Artaud, la révolution et l’absolu, avant-propos au numéro des Temps modernes, « L’énigme Artaud », janvier-avril 2016 (dirigé par Jean-Pierre Martin).
Nos vies sont poétiques, dans le n° 60 de la revue Nu(e) autour de Jean-Claude Pinson, coordonné par Laure Michel, mars 2016.
Entrée dans le Dictionnaire des mots manquants dirigé par Belinda Cannone et Christian Doumet: entre fuite, exil et renaissance, éditions Thierry Marchaisse, mars 2016.
L’épreuve du réel, avant-propos au numéro de Les Temps modernes, « Ouvriers volontaires, Les années 68, Expériences de l’usine »,  juillet-octobre 2015 (dirigé par Jean-Pierre Martin).
Interview dans Libération propos recueillis par Marc Semo: « La trahison est un moment nécessaire »,
18 août 2015

Ouvrier sérieux pas de problème particulier, dans Les Temps modernes "Ouvriers volontaires", p. 347-353.
Lettre à Charles Péguy au sujet de l’amitié, Europe, « Péguy » août-septembre 2014.
Voilà un grand prophète, hors-série Céline, Le Monde, juillet-août 2014.
Classe ouvrière, tout le monde décent ! (à propos d’Orwell) Philosophie magazine, « Peut-on être honnête et réussir ? » février 2014.
Le beau mandat d’être infidèle à tout, Le Magazine littéraire, « La trahison », n°533, juin-juillet 2013.

 

jean-pierre martin barre bleueDESIGN GRAPHIQUE • www.annelehy.com
jean-pierre martin les écrivains face à la doxa